Aren't you supposed to be my future ? (Beylone)

 :: INSIDE THE WALLS :: MACERIA (centre) Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
FAËS
LABEUR : La violence et la mort sur le bout des doigts, elle l’administre avec le calme et la cruauté qui lui aient attribué. Cauchemar vivant pour nombres de citoyens, existence si connue et pourtant si secrète, elle exerce le métier de nettoyeur, en est par ailleurs la référente et supérieure. En dehors, elle tend à s’affubler du rôle de garde du corps pour les plus importants du régime.
TROGNE © : (c) Balaclava; signa (c) Astra; Icones (c) LAZARE & Swan
MESSAGES : 101
DATE D'INSCRIPTION : 06/09/2017
(#) Mar 7 Nov - 1:03


Aren't you supposed to be my future ?



Tic tac, les deux pupilles noires se déposèrent sur l’horloge ancienne qui trônait sur l’un des murs de la chambre. Pièce reculée, vide, dont le seul but était de l’accueillir pour la nuit. Tanith passait finalement bien plus de temps dehors qu’enfermée entre quatre murs. Illusion de liberté, alors que ses mains étaient menottées depuis bien longtemps. Chaque jour la même routine, les mêmes ordres. Elle attendait simplement qu’on la guide, qu’on lui dise quoi faire. Triste, pour celle qui fit partie d’une des plus grandes familles de fées. Réduite au rang de chien, soumise à sa majesté. Mais la Tanith, c’était ce qu’elle avait toujours voulu. Elle croyait en ce régime, en cette sauveuse, autant que c’était possible. Tout simplement parce qu’elle avait trop vécu, trop vu. Il n’y avait plus rien qui ne l’intéressait désormais, et elle s’accrochait au moindre intérêt, changement, pour se donner l’illusion que la vie continuait de tourner, malgré l’immobilisme dans lequel elle s’enlisait. Si elle avait été capable d’ouvrir les yeux sur la réalité, peut-être qu’elle se serait rebellée. Ah, avec des si, on pourrait refaire le monde…

Douche brûlante, pour préparer les muscles à la journée qui l’attendait. On lui avait demandé d’aller faire un tour du côté de la propagande, pour s’assurer que tout le monde était à son poste, que personne ne craignait rien. Sans être espionne, Tanith utilisait souvent sa couverture de garde du corps pour s’assurer de la loyauté des citoyens. Les dissidents dans l’âme ne faisaient pas attention à celle qui se fondait dans les ombres, dans leur ombre. Discrète, minutieuse, elle ne se laissait pas voir, ni repérer. Aujourd’hui ne serait pas un jour si différent. Parfois, elle s’interrogeait. Les gens étaient-ils stupides, ou était-ce elle qui était particulièrement douée ? Son esprit supérieur tentait vers la seconde option, bien évidemment. En réalité, c’était l’ego de tous les autres qui lui permettait de s’en sortir. Elle n’était pas la seule à se croire mieux que tout le temps, seulement… Ses capacités de combat et d’analyse lui permettaient d’éviter les affres de la sur-estimation. Et de la mort.

Une tenue des plus simples fut enfilée, et les ailes ornant habituellement son dos furent dissimulées. Une faiblesse certaine qu’elle ne tenait pas à offrir à la vue de tous. Les armes furent attrapées. Quelques poignards et pistolets, rapidement rangés dans leur fourreau, et elle quitta ce manoir si grand et si froid.

Ses pas la guidèrent dans le centre de Maceria. Ruelles qu’elle connaissait par coeur, sur lesquelles elle ne s’attardait désormais plus. Elles faisaient partie de cette routine si ennuyante, et si chérie par la jeune femme. On s’écartait aussi de son chemin, son visage étant aussi connu que mystérieux. Après tout, elle se tenait aux côtés des plus puissants, dans un rôle offert à la vue de tous. Cependant, peu connaissaient l’autre part. La nettoyeuse, capitaine de cet escadron haï et craint par tous. Bien plus violente que la garde du corps, bien plus dénuée d’émotions. C’est ce rôle qu’elle chérissait le plus, tout en l’abandonnant en passant le bas de la porte. Elle jeta un regard aux locaux, accrocha la chevelure de feu de sa cible du jour. Sans un mot, sans un geste pour le reste des personnes présentes, elle se pointa devant elle. La voix, glaciale, s’échappa de sa bouche :

« C’est vous l’hybride ? »

Rien que son ton exprimait le racisme latent, la supériorité qu’elle ressentait. Hybride ou non, future ou pas, tous étaient traités de la même manière avec Tanith. Pas de jaloux. Finalement, seule la Sauveuse avait droit à un traitement de faveur...



Spoiler:
 

_________________

 
 
Cruauté
Galadriel ☽ But perhaps you could call her perilous because she's so strong in herself. You , you could dash yourself to pieces on her, like a ship on a rock, or drown yourself, but neither rock nor river would be to blame.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» kimitori, la future mangaka
» Scratch Built - Future Wars
» Haiti must decide Haiti's future
» Top50 des meilleurs prospects 2008-2009 selon Hockey Future!!
» P'tite question d'une future élève (;

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ORCUS MUNDUS :: INSIDE THE WALLS :: MACERIA (centre)-
Sauter vers: